Chez Milie # saison 1

Alors voilà, j’ai fermé les volets de l’atelier pour les trois mois d’hiver.

La première année de l’atelier se termine par les animations de Noël qui ont attiré du monde à Saint-Girons durant quelques belles journées ensoleillées.

Cette année a été très très riche en émotions et découvertes pour moi.

 

À commencer par le fait de me remettre à la création après 3 années mises entre parenthèses. Ce n’était pas sans questionnements ni difficultés…

En parallèle, il a fallu concevoir la communication et finaliser les derniers aménagements de la boutique au 18 rue Joseph Pujol, cette petite rue du coeur de la ville. L’inauguration a été un moment très très fort pour moi, plus qu’anxieuse les jours précédents pour finalement flotter sur mon petit nuage le moment venu. J’ai été extrêmement heureuse de partager ce temps de fête avec les gens que j’aime et que j’apprécie (dans la réalité ou à distance à travers les nombreuses marques de soutien que j’ai reçues), des personnes formidables ont même traversé la France pour ne pas râter ce moment… mais aussi les gens du quartier et passants d’un jour. C’était parti ma Milie !

Je m’y suis installée et j’y ai fait progressivement connaissance des voisins, commerçants et habitués du quartier. Petit à petit un réseau sympathique se crée, même si moi je suis – il me semble – assez discrète au fond de mon atelier. Des gens souriants me font coucou depuis la rue – je les vois à travers la vitrine si je ne suis pas plongée dans une création en cours – ou rentrent me claquer la bise et discuter un peu, j’aime bien.

J’y ai pris mes repères pour créer dans ce nouveau lieu de nombreux animaux, pour y accueillir les curieux qui ont découvert mes sculptures si “originales” (c’est le mot que j’ai dû le plus entendre cette année !!! )… mais aussi proposer à d’autres artistes d’exposer sur le grand mur et partager avec moi et le public leurs univers. Merci à Jacqueline, les enfants de La Récré et Monique, Maïa puis Agnès d’avoir accepté d’exposer à l’atelier et pour les bons moments vécus ensemble.

Le projet de ce nouvel atelier était bien évidemment d’avoir pignon sur rue et de gagner en visibilité dans ma ville, mais aussi de pouvoir proposer des cours et des stages sur place. Et je dois dire que – même si je sais qu’il me faut être patiente pour que l’activité soit répérée par un maximum de personnes – je suis assez satisfaite du programme de cette première année. Grand MERCI aux enfants pour leurs idées folles, à leurs parents ou grand-parents qui les ont parfois accompagnés pour un temps de création partagé, aux adultes qui se sont donné le temps et lancé le défi de mettre les mains à la pâte, aux copines qui ont bien rigolé en travaillant ensemble autour de la table ovale… Toujours de chouettes moments !

Alors oui, je savoure autant que possible tous les petits moments déjà vécus à l’atelier, que ce soit quand je travaille en écoutant la radio (et parfois en rigolant toute seule), en découvrant qui vient me rendre visite : occasionnellement des personnes qui viennent de loin, qui ne me connaissaient jusque-là qu’à travers internet, ou alors des visites que je peux qualifier maintenant d’habitués (petit clin d’œil à Séraphine pas plus haute que trois pommes qui vient voir “la dame qui peint les animaux” chaque samedi matin en allant au marché avec ses parents). J’aime observer les passants qui progressivement osent franchir le pas de la porte et pourquoi pas échanger un mot ou – quel bonheur – m’offrir un objet ancien qui selon eux devrait me plaire… petit à petit, des liens se tissent, on se fait la bise.

Mais bon, je dois dire que souvent je dois passer à côté de bien des choses, si concentrée à mon ouvrage en arrière boutique avec mon tablier tout craspec. Il ne faut pas m’en vouloir…

Même si certaines journées personnes n’est rentré dans la salle d’exposition, je me suis toujours occupée à créer de nouvelles sculptures avec toutes les histoires qui les constituent. Ensuite, chacun les interprètera comme il le voudra…

D’ailleurs, c’est toujours incroyable lorsqu’un visiteur décide d’acquérir un de mes personnages. Cela peut prendre la forme d’un coup de coeur immédiat et bruyant tout aussi bien qu’une décision mûrement réfléchie et réservée. J’en reste à chaque fois émerveillée et très reconnaissante. Chaque adoption a sa petite histoire et représente pour moi un soutien inestimable à mon travail. Il peut s’agir d’une petite pièce, d’une grande (voire deux ensemble !!! ) ou bien d’une commande parfois un peu folle mais qui tient compte de mon univers et que je m’applique à réaliser en tenant compte le mieux possible du cahier des charges et surtout en me faisant plaisir… toujours se faire plaisir !!

 

Voilà, je suis globalement satisfaite de cette première année d’atelier à Saint-Girons. Un nouveau fonctionnement qui m’a demandé de réorganiser mes semaines, de m’éloigner régulièrement de ma petite famille (qui par la même occasion a appris à se débrouiller un peu plus sans moi, ou vient me rendre visite). Je remercie de tout cœur mon barbu et mes deux ogres pour le soutien qu’ils m’apportent. Je sais bien que mes choix impactent aussi leurs vies.

Les portes de l’atelier resteront fermées durant les trois mois d’hiver. Je ne souhaite pas chauffer la rue vu le peu d’isolation du local. Je préfère m’accorder une petite coupure et continuer à travailler à domicile, changer de rythme. Hiberner ne signifie pas ne rien faire : je me suis préparé un bon programme pour améliorer la signalétique de la boutique, concrétiser quelques aménagements, mieux réfléchir à la communication, programmer les prochaines expositions d’artistes invités (même si j’ai déjà de belles confirmations qui me réjouissent)… et créer de nouvelles pièces que j’espère craquantes, bien évidemment.

L’atelier réouvrira aux beaux jours : le 1er avril 2020 !

Je compte sur vous pour venir fêter ça avec moi…

enseigne

D’ici-là, je reste joignable pour toute question ou demande particulière au 07 68 08 58 75.

Portez-vous bien !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.